Tag Archives: sobrepapel

Sous le papier, la page

8 Oct

Depuis le 3 novembre 2013, date de mon dernier article (hum hum), il s’en est passées, des choses ! Une des plus magiques d’entre elles, ça a été le stage de sérigraphie avec l’artiste-peintre sérigraphe graveuse Eva Largo dans l’atelier qu’elle co-gère.

En septembre 2015, j’ai eu l’occasion de participer aux stages proposés par l’atelier de sérigraphie et de gravure Sobrepapel situé à Vincennes.

img_20150926_132537

Le stage s’est déroulé en 2 temps. La première séance, le 12 septembre 2015, Eva nous a présenté la technique, exemples à l’appui en nous montrant des sérigraphies réalisées à l’atelier par des stagiaires novices comme nous, ou bien à un niveau plus avancé (car il est possible de réserver des plages horaires à l’atelier pour venir sérigraphier ses projets, avec l’assistance d’Eva si besoin) et les différents types de pochoirs.

Pendant une matinée, j’avais appris les rudiments de la sérigraphie étapes par étapes, cas pratique à l’appui. On apprend par petit groupe, et ce jour-là nous étions 3, ce qui permet de poser toutes les questions tranquillement.

Place à la démonstration de l’enduction des écrans. Là, ça devient plus technique, alors ne m’en veux pas, je te la fais à la Michel :

  1. Pour bien enduire ton écran, faut bien le préparer. Tu l’enduis avec une émulsion photosensible, que tu appliques à l’aide d’une raclette en intox sur l’écran, du bas vers le haut.
  2. L’étape suivante concerne les typons, c’est-à-dire les pochoirs. Ici on a sérigraphié en 3 couleurs, on a donc 3 typons : un par couleur.
    Tu vas donc séparer ton image en 3 couleurs et chacune des couleurs sera imprimée sur une feuille de papier calque en 100% de noir. Tu appliques donc une trame à ton image si tu as des effets de dégradé ou si c’est une photo.

    Tu vérifies soigneusement que tout colle nickel sur une table lumineuse. Eva nous a conseillé d’imprimer sur du papier calque et en effet, ça marche vachement bien.

  3. Après, tu mets tes typons sur le châssis d’insolation (une machine bien cool), tu supprimes le vide et tu insoles un temps donné.
  4. Quand ça sonne, tu rinces l’écran à présent insolé à l’eau claire.
  5. C’est maintenant que tu peux utiliser ton écran pour sérigraphie. Avant tu choisis tes 3 couleurs.
  6. Une fois que tu as fini, y a une étape de nettoyage au karcher de l’écran, évidemment ça aussi c’était bien mortel.
  7. Tu noteras qu’il faut bien sûr apporter un tablier ou une blouse (#passionvetementstechniques).

J’écris tout ça comme si ça coulait de source, mais t’inquiète pas, j’ai bien galéré à comprendre tout ça. Heureusement que toutes les étapes sont décrites sur le site de Sobre Papel.

L’atelier et la formule se prêtent très bien à l’apprentissage et à l’expérimentation. De plus le lieu est très chouette.

Eva Largo, qui anime l’atelier, vous expliquera tous les secrets et toutes astuces pour y arriver.

Quinze jours après cette séance, c’était à mon tour de préparer un support à sérigraphier, durant le stage d’approfondissement. On peut très bien suivre le premier atelier sans suivre le second, mais ce serait vraiment dommage de se priver de l’expérience de la mise en pratique.

Deux semaines après la première séance donc, tu pointes ton nez pour le stage d’approfondissement avec ton chef d’oeuvre : ta créa que tu vas préparer et sérigraphier tout·e seul·e comme un·e grand·e. T’es fier·ère comme un bar-tabac.

Finalement, on s’en doute, c’est la partie créa qui est la plus stressante. Je ne m’étais pas préparée à participer au second atelier (car on m’a offert la participation à cet atelier en cadeau), du coup il a fallu que je m’active pour sortir une idée potable de mes méninges. Mais je suis assez contente de résultat, qui m’a permis d’avoir une chouette idée de cadeau à offrir à mes proches cette année-là.

Le résultat visé étant celui-ci :

serigraphie-v04-1

Et voila le résultat en milieu cadré :

Envie de te lancer dans la sérigraphie, mais tu n’as ni l’espace nécessaire, ni le matos, ni les compétences ? Je te recommande de passer par la formule atelier sérigraphie de Sobrepapel. Si tu te débrouille déjà bien, tu peux aussi demander l’accès libre à l’atelier pour tes propres travaux, en adhérant à l’association.

Cet article n’est pas très bien rédigé, mais c’est parce que je voulais surtout poster pleins de photos de cet endroit superbe qu’est l’atelier Sobre Papel, où j’ai eu un réel plaisir à apprendre les secrets de la sérigraphie avec Eva.

Publicités